top of page

La moitié des Français envisagent de changer d'emploi.

Ce constat peut être expliqué par un manque de confiance dans l'avenir professionnel, étant donné que de nombreux actifs voient leur métier évoluer rapidement en raison des nouvelles technologies. Cependant, les transitions écologiques et numériques offrent des opportunités d'évolution et de reconversion professionnelle pour ceux qui cherchent à s'adapter aux besoins du marché du travail. Zoom sur cette tendance avec la rédaction Assofac.


Avenir professionnel : 33  % des Français ne sont pas confiants.


Cela pourrait être la raison pour laquelle environ la moitié des Français envisagent de changer d'emploi, car la confiance en l'avenir professionnel diminue chaque année et a atteint son niveau le plus bas depuis 2020.


L'obsolescence des compétences en est un des principaux facteurs, les métiers actuel et futur sont en train d'être révolutionnés par les nouveaux techniques tel que l'automatisation et l'intelligence artificielle. Environ 45% des Français estiment qu'ils exerceront le même métier dans cinq ans, bien que leur manière de le faire puisse changer.



La transition écologique, un secteur d’avenir pour la reconversion professionnelle.


Les professions liées à la transition écologique et numérique sont très prometteuses, les travailleurs classent ces domaines comme les plus influents sur le marché du travail. Les changements écologiques, numériques et énergétiques offrent des perspectives d'évolution et de reconversion professionnelle pour répondre aux besoins du marché du travail. Les formations sont une solution essentielle pour faciliter la mobilité et la transition professionnelle.


La formation comme moyen d'adaptation.


Afin de prévoir les mutations à venir sur le marché de l'emploi et s'adapter au monde professionnel de demain, il est indispensable d'acquérir et de développer ses compétences. Selon une enquête menée par Centre Inffo, 69% des Français sont conscients de l'importance de s'adapter aux futurs besoins du marché de l'emploi en améliorant leurs compétences. Autrement dit, pour maintenir son employabilité, il est essentiel de se former.


Cette nécessité est ressentie par près de 50% des Français qui envisagent de changer d'emploi dans les années à venir, en particulier chez les jeunes actifs âgés de 18 à 24 ans et les juniors âgés de 24 à 34 ans. Dans ce contexte, la reconversion professionnelle apparaît comme une solution idéale pour s'adapter aux changements futurs. Si vous avez envie de changer d'emploi, de créer une entreprise ou de démarrer une nouvelle vie professionnelle, faites un bilan de compétences et lancez-vous !



Comments


bottom of page