Salle de réunion Business

AB - C - D - EF - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rapid Learning

Qu’est-ce que le Rapid Learning ?

Ce terme anglais signifie littéralement “apprentissage rapide”, cependant il faut faire attention au sens qu’on lui attribue. En effet, le Rapid Learning n’est pas un modèle de formation éclaire comme il pourrait le laisser entendre. En réalité, il s’agit d’un outil technique permettant de réaliser du contenu pédagogique pour les formations de e-Learning. L’appellation complète de ce terme est Rapid e-Learning et correspond bel et bien à une méthodologie de production rapide de cours de e-Learning.

Ce dispositif est associé à l’utilisation d’un outil auteur qui en général est plutôt simple à manipuler qui ne nécessite pas de compétences ou de connaissances particulières en graphisme ou ingénierie pédagogique.

Le Rapid Learning laisse libre cours à la création de contenus, avec comme outils des Templates d’activité permettant de produire des supports d’apprentissage et/ou d’évaluation. Le tout réalisé en un temps record.

Pourquoi choisir le Rapid Learning ?

Comme évoqué précédemment, la conception de contenus est plus rapide, on constate ainsi un gain de temps et d’argent. Dans certains cas, il présente un réel atout, notamment lorsque les délais et les budgets accordés à la production de contenus sont limités. Le Rapid Learning répond parfaitement à la demande des parcours de formation e-Learning de courte durée, avec des contenus pédagogiques plus ou moins volumineux à réaliser, pour des sessions plutôt courtes qui peuvent s’apparenter à du Micro-Learning mais pas que. Ici on vise principalement la transmission de connaissances.

Les avantages du Rapid Learning :

  • Prise en main facile de l’outil de conception.

  • Temps de production optimisé.

  • Réutilisation de contenus existants.

  • Coûts de production réduit.

  • Interopérabilité des contenus créés (standards SCORM, AICC, xAPI...)

  • Internalisation de la production.

  • Mise à jour facilitée.

Les inconvénients du Rapid Learning :

  • Interactivité des contenus limitées.

  • Scénarisation limitée.

  • Modèle transmissif.

  • Limité au niveau 1 de la taxonomie de Bloom.

Comment se servir du Rapid Learning ?

Pour se servir de manière optimale du Rapid Learning, il est nécessaire d’avoir en sa possession les éléments et outils suivants :

  • Un outil auteur, le choix de ce compagnon de route est essentiel car il vous accompagne tout au long du processus de conception des contenus pédagogiques qui illustrent les supports des cours dispensés. Pour vous aider à choisir n’hésitez pas à regarder les récompenses que certains ont obtenus (Brandon Hall Awards) ou encore à utiliser des comparateurs de logiciels spécialisés.

  • La qualité de production, même s’il est aisé de concevoir des contenus avec le Rapid Learning, il ne faut pas pour autant négliger la qualité de ce que l’on transmet. Il faut respecter certaines règles de bases et ne pas hésiter à se faire accompagner lorsque cela est nécessaire pour cette partie-là. L’ingénierie pédagogique à toute son importance.

  • La transmission du contenu, peut se faire par différents biais, mail, réseaux sociaux d’entreprise, site web ou encore une plateforme en ligne LMS.

  • L’outil informatique ou digital est indispensable, ordinateur, tablette ou encore smartphone.

L'équipe de développement de démarrage