top of page

Qu'est-ce que l'AFEST ?

Depuis la loi n° 2018-771, une réforme en profondeur a eu lieu. En effet, la « Loi Avenir » concerne aussi bien la formation professionnelle que l’apprentissage. Donc, elle impacte directement les pratiques des prestataires de formation, les salariés et les entreprises.


La définition de l’AFEST


L’AFEST est en réalité un acronyme pour Action de Formation en Situation de Travail. Sa mise en place repose sur la valorisation de la formation pour les travailleurs non qualifiés. De cette manière, ils obtiennent de nouvelles compétences en lien direct avec leur parcours professionnel. De plus, l’AFEST a un double objectif. Celui de favoriser l’insertion dans un parcours certifiant. Cependant, le gouvernement apporte quelques précisions supplémentaires concernant l’AFEST. Notamment la nécessité de le faire coexister avec différentes approches pédagogiques. Concrètement, cela aboutit à la création d’un parcours hybride pour les entreprises. C’est un ensemble d’actions de formation à distance et en présentiel.


Les étapes indispensables pour l’application d’une AFEST


Impérativement, l’AFEST s’inscrit dans une politique de formation comprenant un certain nombre d’étapes. Lorsqu’elles sont respectées, c’est un véritable levier pour les salariés, car ils montent en compétences.

- Premièrement, l’identification des compétences dans le cadre de l’AFEST. Pour cela, une analyse fine des situations de travail demeure indispensable. Au final, un objectif se dessine. Il concerne tous les processus d’apprentissage favorisant l’évolution de l’apprenant.

- Deuxièmement, la mise en place d’un environnement propice pour la formation. Cette étape implique un encadrement précis, ainsi qu’une organisation et une planification. • Vient ensuite la désignation d’un formateur. Peu importe le statut de celui-ci, son rôle sera systématiquement le même. Il propose un accompagnement sur-mesure à l’ensemble des salariés en situation de formation.


Puis, vient l’étape de la création des séquences réflexives.

L’avant-dernière étape repose sur la mise en place des évaluations à froid ou à chaud. Ainsi, le formateur évalue avec précision les acquis des apprenants.

Enfin, l’apport de preuves concrètes, permettant la traçabilité de l’action de formation.


Quelles sont les personnes susceptibles d’être formateur AFEST ?


À vrai dire, le champ de possibilités reste particulièrement large. Ainsi, le formateur AFEST peut aussi bien être un référent métier, un tuteur ou un formateur. Néanmoins, la posture d’un formateur AFEST n’est pas comparable à celui d’un formateur classique. Son rôle est d’expliquer avec une forte capacité pour échanger. Cela implique une formation spécifique à « l’explication debrief ». Le but étant de mener à bien les phases réflexives dans les meilleures conditions. Par ailleurs, le recours à un formateur externe demeure possible. Mais, une excellente connaissance des spécificités métier est nécessaire. De plus, un formateur AFEST accompagne sans aucun problème un groupe d’apprenants. Cependant, l’évaluation et les phases réflexives sont individuelles. Vous êtes formateur AFEST ? Nous recrutons dans les Hauts-de-France, en Normandie et en Ile de France.


Ce qu’il faut retenir

Au final, les formateurs gagnent en favorisant les actions de formation en situation de travail. Une façon de voir directement les résultats de leurs actions.

Comments


bottom of page