Salle de réunion Business

AB - C - D - EF - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Maître d'apprentissage

Qu’est-ce qu’un maître d’apprentissage ?

Un maître d’apprentissage est une personne salariée désignée par son employeur pour accompagner un apprenti dans le cadre de son contrat d’apprentissage. Autrement dit, le maître d’apprentissage à un rôle de tuteur envers son apprenti. Il le guide à travers ses tâches et activités quotidiennes, il s’assure que les enseignements théoriques dispensés par le Centre de Formation des Apprentis (CFA) et l’exercice pratique de la profession en entreprise soient en cohésion. 

Comment désigne-t-on un maître d’apprentissage ?

La fonction de maître d’apprentissage peut être assurée par l'employeur lui-même, par une personne salariée qu'il aura choisie ou bien par une équipe tutorale (ce qui signifie que la fonction est partagée par plusieurs employés avec un Référent qui fait la liaison avec le CFA). 

Les conditions pour désigner un maître d’apprentissage sont déterminées dans les conventions ou les accords collectifs de branche dont l’entreprise dépend. S’il n’y en a pas l’employeur peut s’appuyer sur l’une de ces conditions : 

  1. La personne salariée est titulaire d’un diplôme ou d'un titre correspondant au domaine professionnel pour lequel l’apprenti se prépare. De plus, il est nécessaire que le salarié justifie d’au moins deux ans d’expérience dans cette profession.  

  2. La personne salariée doit justifier de trois ans d’expérience dans une activité professionnelle en lien avec la qualification visée par le diplôme ou le titre de l’apprenti. En plus de cela, le niveau de qualification du salarié doit correspondre aux critères de la commission départementale de l’emploi et de l’insertion. 

  3. La personne salariée justifie de 3 ans d’expérience en relation avec le diplôme ou le titre visé par l'apprenti et a obtenu l'accord du recteur du directeur régional de la branche concernée (alimentation, agriculture, jeunesse, sport...).  

À savoir que : Un maître d’apprentissage peut prendre sous son aile deux apprentis et un troisième si celui-ci est redoublant.  

L’employeur doit bien entendu déclarer au CFA l’identité du maître d’apprentissage désigné dans sa déclaration relative à l’organisation de l’apprentissage. Un contrôle est alors effectué par la DIRECCTE lors de l'enregistrement du contrat d'apprentissage. 

 

Quelles sont les missions du maître d’apprentissage ? 

Le maître d’apprentissage est celui qui va partager et transmettre son savoir faire à un apprenti pendant tout le temps de formation de ce dernier. Il s’engage à le faire monter en compétences, il est donc essentiel qu’il remplisse diverses missions en ce sens comme : 

  • Intégrer l’apprenti dans l’entreprise en partageant la culture de sa structure professionnelle, en lui faisant découvrir les différents services et les membres de son équipe de travail.  

  • Faire que l’apprenti s’acclimate avec le lieu de travail, les méthodes, les équipements. 

  • Décrire et définir clairement les tâches et les missions attendues.  

  • Prendre le temps de l’encadrer et de l’accompagner dans son travail.  

  • S’impliquer dans l’acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à l’obtention du diplôme ou titre visé par l'apprenti. 

  • Assurer la liaison avec le CFA et suivre le parcours de formation l’apprenti. 

 

Évidemment pour que tout cela soit possible, l’employeur s’engage à dégager du temps sur les horaires de travail du maître d’apprentissage afin qu’il accompagne son apprenti de manière optimale. L’employeur peut également proposer des formations permettant de consolider les compétences du maître d’apprentissage.  

L'équipe de développement de démarrage